Un voilier en travaux

La restauration du Gène Cornu est en cours. Elle a été financée jusque là par des dons privés, l’organisation de navigations et la Fondation du Patrimoine de Midi Pyrénées. L’inscription du bateau aux Monuments Historiques, intervenue en octobre 2018, nous permet à présent de solliciter des subventions de l’Etat, de la Région Occitanie et du Département de l’Ariège.

Actuellement, le bateau est installé au dessus de Foix, sous abri, avec une vue magnifique sur les Pyrénées.

Au départ, l’association s’est créée autour de l’idée de retaper le Gène Cornu via des chantiers collectifs. Plusieurs chantiers ont été organisés et beaucoup de petites mains sont venues apporter leur pierre à l’édifice, dans une ambiance fort agréable ! Devant la technicité des savoir-faire spécifiques à la charpente navale, le projet associatif a évolué. Nous avons embauché deux charpentiers de marine en mai et juin 2018 pour nous aider à restaurer le Gène Cornu. Ils ont travaillé notamment sur le lest du bateau et sur l’allonge d’étambeau.

A présent, une troisième étape de restauration va démarrer, grâce à un partenariat avec un chantier naval un peu particulier : l’atelier des Barques. Situé dans la magnifique baie de Paulilles, sur la commune de Port-Vendres dans les Pyrénées Orientales, ce chantier naval dépend du Conseil départemental des Pyrénées Orientales. Le Gène Cornu devrait rejoindre l’atelier des Barques avant la fin de l’année 2019. Là, les travaux de restauration de la coque et du pont seront réalisés par un charpentier de marine professionnel.

Vous pouvez suivre l’avancement des travaux via nos articles  mis à jour régulièrement :

L’actu des chantiers

etatinitial

Laisser un commentaire