Archives pour la catégorie L’actu des chantiers

Semaine de chantier du 23 au 28 nov

Pour donner un coup d’élan aux travaux de charpente sur la coque (étambot, membrures, bordées) , on a organisé une semaine de  chantier. 6 journées de travail à 4 en moyenne, ça permet d’avancer!

Du coup l’étambot a été démonté, la nouvelle pièce est (presque) taillée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sciage de la pièce en chêne
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Prise de côte sur l’ancienne pièce
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
C’est collé en une pièce, reste les entailles à tailler

On a fabriqué une étuve de 4 m de long, qui sera testée lors du prochain chantier.

Les membrures de rechange en acacia sont calibrées, en respectant le fil au maximum.

On a démonté un premier bordé, puis remonté un bordé test en peuplier, voir si on a bien compris,

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un premier bordé en peuplier pour de faux

Puis plein de petites choses, les cloisons intérieures gênantes, le mastic des rivets des membrures à changer et des pointes à reprendre, l’accastillage du pont…

Merci Nadia, Sandrine, Christian * 2, Vincent, Nico, Bruno. Faudra remettre ça!

Chantier des 1er et 2 mai

2 journées à 4 nous permettent de continuer d’avancer sur 2 points:

– L’étambot: taille à la hache du futur étambot en chêne, et désolidarisation de l’ancien (il résiste, c’est pas évident)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Futur étambot en chêne
Démontage de l'ancien étambot
Démontage de l’ancien étambot

– Le pont: on démonte la ceinture, puis le plancher pourri sur Tribord.

Pont sur tribord
Pont sur tribord

Chantier du 4 et 5 avril

Ce chantier avait pour objectif d’avancer dans le changement de la pièce d’étambot, (charpente arrière du bateau).

Au préalable, quatre gabarits ont été découpés et fixés à la coque pour conserver le profil et la solidité de l’ensemble.

Beaucoup d’énergie a été dispensée pour désolidariser l’étambot des autres pièces, les tiges d’assemblage corrodées résistaient à nos efforts. Il faudra encore travailler sur l’étambot.

Chantier des 7 et 8 mars

Après l’installation de la bâche au-dessus du bateau et du bardage à claire-voie autour du bateau, nous avons travaillé ce week-end à faire de notre abri un lieu de travail adapté. Pour pouvoir travailler correctement sur la poupe du Gêne Cornu, nous avons installé un plancher à environ 1m au-dessus du sol. Il nous permettra de construire une structure pour conserver la forme de la poupe pendant qu’on démontera l’ossature arrière. P1060716 (Copier)

On a aussi préparé la charpente qui soutiendra le plancher supérieur, qui servira de circulation tout autour du bateau, à peu près à hauteur du pont. P1060723 (Copier)

Pendant ce temps-là, des petites mains ont continué à décalfater les bordées, sous un soleil printanier fort agréable !

Merci à Nico, Christian, Marrou, François et Jacques de Montbel, Nadia et Corinne pour leur travail !  P1060712 (Copier)

Chantier des 14 et 15 février

Rendez-vous sous la pluie.

Le samedi 2 comparses vont chercher la grume de chêne pour refaire l’étambot.

Le dimanche tri des solives déposés le mois dernier. On bourrine pour les désolidariser et retirer toutes les pointes. Délignage des pièces de bois pour créer la structure du bardage. On continue le tri des croûtes en Douglas. On calibre les dosses à la tronco et c’est parti pour le pointage du bardage au cloueur pneumatique. On a fait le choix de l’ajourer pour éviter une trop grande prise au vent et permettre de laisser passer un peu de lumière ! On en a profité pour démonter les cordes et retendre la bâche en la fixant directement sur le bardage. Ça a l’air bien plus solide !

Chantier du 13 décembre

En matinée réflexion sur les actions à mener pour reprendre certaines pièces arrière de charpente, merci à Alain et François d’avoir apporté leurs connaissances et savoir-faire.

Puis dans l’après-midi:

– on continue le dé-calfatage.

– enlèvement du gouvernail pour arriver à la pièce maîtresse d’étambot, la pièce est  à changer dans son intégralité.

– dégagement au ciseau à bois de la semelle du bateau : liaison de la coque bois et du lest en fonte, afin de retrouver un bois sain; une pièce en chêne viendra consolider l’ensemble.

– Investigation sur le pont pour en faire un état plus approfondi.

Chantier du 21 novembre

P1050755 P1050758Mise en place de la bâche sur les arceaux,  on est désormais hors d’eau pour travailler. L’echaffaudage est pret autour du bateau.

On commence à décalfater les bordées (enlever le joint entre les planches de la coque).

Prochain chantier les 13 et 14 decembre,

Chantier du 8 et 9 novembre

Samedi en matinée, le moteur, les voiles, cordages, pare-battages … ont été remisés dans le hangar. Le moteur est déposé sur une palette, ainsi, son déplacement est aisé. Le matériel léger a été monté et déposé avec l’ancien dépôt.

Dans l’après-midi, les deux piliers intermédiaires du bâti ont été remis d’aplomb, les arceaux métalliques placés en force sont à l’origine de ce phénomène. Tout est rentré dans l’ordre.

On pose les deux arceaux de serre manquants. La structure est alors prête à recevoir la bâche et sa fixation.

La batterie du moteur a été déposée, elle est actuellement en charge mais présente des anomalies (son remplacement doit être fortement envisagé).

Visite de Nadia.

Dimanche 9 novembre : Pose des fils devant recevoir la bâche, seul le côté babord a pu être partiellement placé, la pluie a eu raison de notre courage.